Dossier évolution des espaces

Réaménager un CDI lors d’une arrivée en poste - Collège Voltaire Sannois

, par Melanie Lavignasse

Il y a le CDI rêvé. Le lieu idéal que l’on peut imaginer pour optimiser nos pratiques et celles des élèves… Et puis il y a celui dont on vient d’hériter à la rentrée qui ne rentre pas toujours dans le tableau rêvé. Alors qu’est-ce qu’on peut en faire, et y faire, quand il n’est pas question d’une totale rénovation et que l’on n’a que ses petits bras et quelques idées ? C’est le sujet de cet article.

Compétences visées chez les élèves :

Développer l’autonomie : les élèves peuvent identifier facilement les espaces et les ressources disponibles / les élèves utilisent les salles et les tableaux sur la base de la confiance qui leur est accordée a priori

Organiser : les élèves peuvent réserver des salles de travail

Collaborer : les élèves disposent d’un espace de travail collaboratif pour répartir les missions et communiquer pour travailler en groupe sur une restitution commune

Appliquer/S’entraîner/ S’exercer : les élèves disposent d’une salle pour préparer leurs présentations orales

Individualiser/Différencier/Evaluer : les élèves peuvent travailler dans différentes postures en fonction des besoins pédagogiques (individuel / petits groupes : grand groupe)

Établissement porteur du projet :
Collège Voltaire – Sannois (95)
Collège de centre-ville – 381 élèves

Mélanie Lavignasse, professeur-documentaliste

Contexte du projet :

Le CDI a été rénové à l’été 2015. Arrivée sur le poste en septembre 2017 dans un CDI tout neuf mais imparfait. Pas de perspective de nouvelle dotation dans ce contexte.
Mais un réaménagement me semble indispensable afin que le lieu corresponde à mes pratiques pédagogiques ainsi qu’à celles des élèves telles que je les conçois.

Etat des lieux (points forts-points faibles, fonds documentaire) :

Les points forts du CDI :

Un sas d’entrée qui permet d’accueillir les élèves et qu’ils y déposent leurs sacs et vêtements.

Un CDI de 130 m2 plus trois salles attenantes et une réserve. Une quarantaine de places assises.

Refait à neuf : sol + peinture + dotation de six nouveaux postes informatiques + 1 TNI + banque de prêt + mobilier sauf étagères.

Les usagers ont donc un accès facilité aux ressources documentaires, du fait de la capacité d’accueil adaptée aux effectifs du collège. Les ressources papiers sont complétées par un accès aux ressources en ligne performant. Enfin le CDI est un lieu de vie au cadre très agréable.

Les points faibles :

L’organisation des lieux ne répond pas aux besoins des usagers :

-  En libre accès le coin lecture en quasi inexistant : rares fauteuils au CDI car ils sont tous dans la salle dite « de projection », attenante au CDI.

-  Aucune signalétique n’a été installée depuis le réaménagement du CDI après les travaux, ce qui ne facilite pas l’autonomie des élèves.

-  Aucun espace d’affichage n’est présent au CDI ni à ses abords, ce qui ne facilite pas les missions de communication du professeur-documentaliste.

-  Aucun espace au collège ne permet le travail en groupe autonome, et au sein même du CDI c’est parfois trop bruyant, surtout quand il s’agit de préparer un passage à l’oral.

-  En séance pédagogique, les tables rondes du CDI sont parfaites mais il n’y a aucun tableau, ni TNI puisqu’il est dans une autre salle, attenante.

La salle équipée d’un TNI n’est quant à elle pourvue que de fauteuils, et elle est trop petite pour y mettre les grandes tables rondes du CDI….

-  Le sol est de mauvaise qualité, et le moindre déplacement de meubles laisse des griffures. Cela ne facilite pas la modularité des postures pédagogiques.

-  Les ordinateurs des élèves sont en ligne face à la baie vitrée, aucune surveillance n’est possible depuis le bureau du professeur-documentaliste dans cette configuration et aucun logiciel de « surveillance » ne peut être installé. La place du bureau est immuable du fait des contraintes de prises réseau.

-  La seule imprimante présente est un modèle à jet d’encre et n’est pas une imprimante réseau. Pas d’impression possible pour les élèves donc, qui en exprime pourtant souvent le besoin.

Calendrier par étapes :

1. Débarrassage de tout ce qui encombre inutilement : désherbage mais aussi armoires ou matériel mis là parce qu’on ne sait pas quoi en faire…

2. Visite d’autres CDI pour prendre les idées de ce qui fonctionne.

3. Réaménagement pour créer des espaces identifiés ; correspondants aux besoins des usagers ; et conviviaux.

4. Récupération dans les stocks de matériel de « vieilleries » mais utiles cette fois : des tableaux blancs pour écrire et/ou afficher ; des panneaux d’affichages pour le hall du CDI et une vitrine d’exposition ; les tables pliables d’une ancienne salle de réunion.

Description du projet (espaces, pratiques, usages) :

Préalables indispensables :
-  Dépasser les attitudes effrayées voire réfractaires des agents (dans mon cas l’ensemble de mes faits et gestes fait le tour de l’établissement en moins de cinq minutes).

-  Expliquer la démarche pour qu’on nous laisse avancer (j’ai la chance d’avoir eu la confiance de mon principal a priori, il m’a donc laissée progresser sans entrave).

-  Témoigner aux agents de la qualité de leur travail et de l’importance de leur connaissance de l’établissement et de l’aide qu’ils peuvent apporter (ça détend l’atmosphère et c’est une clé indispensable à la réussite du projet).

Des solutions aux points faibles identifiés, point par point :

-  Récupération de tous les fauteuils de la salle « de projection » pour agencer à la fois un grand coin lecture au sein du CDI, et de petits coins entre les étagères pour les élèves souhaitant pouvoir s’isoler davantage.

-  Déménagement des étagères et installation d’une signalétique, permettant de distinguer nettement les espaces : documentaires / fictions / périodiques / orientation.

-  Récupération de tableaux blancs dans les caves comme support visuel lors des séances pédagogiques, ou espace d’écriture pour les élèves en dehors de ces heures. Certains sont également dédiés à l’affichage au sein du CDI.

-  Appropriation de panneaux d’affichage du collège, comme espace de communication dans le hall du CDI.

-  Désignation des salles attenantes comme salles de travail en groupe autonome, sur réservation auprès du professeur-documentaliste : Débarrassage de tout ce qui y était stocké, aménagement mobilier et tableau. Affichage sur les portes pour communiquer auprès des élèves sur cette possibilité.

-  Installation dans la salle équipée du TNI des anciennes tables d’une salle de réunion et de vieilles chaises. Les tables sont pliantes, faute d’être sur roulettes, cela permet néanmoins une certaine modularité. Il ne reste plus qu’à les décorer, mais c’est l’objectif de l’année prochaine !

-  Rotation des ordinateurs de 45 degrés, de façon à ce que tous les écrans soient visibles depuis le bureau du professeur-documentaliste.

-  Récupération d’une vieille imprimante réseau laser noir et blanc, pour les impressions des élèves.

Bilan :

Les objectifs prévus ont-ils été atteints ?
Oui appropriation des espaces et réassignation de certains inutilisés à destination des élèves. Travail du professeur-documentaliste facilité tant dans l’accueil des groupes, que pour la gestion des élèves qui fréquentent le CDI de manière autonome.

Freins, obstacles rencontrés ou à prévenir :
-  Attention à ne pas abîmer (pour moi le sol lors des déménagements). D’où la nécessité de prévenir de la démarche afin d’avoir l’aval de la hiérarchie et l’aide des agents.

-  Ne pas modifier du matériel appartenant à la collectivité sans autorisation préalable (ex : customisation des chaises et tables de la salle du TNI).

Reste à rendre les tables plus mobiles : Patins ? Balles ? Les idées ne manquent pas…

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Derniers articles RSS