Collaboration - coopération entre élèves

Projet d’écriture collaborative

, par Daniela Brun

Voici un témoignage du lycée des métiers Gustave Eiffel d’Ermont :

Après une première expérience positive d’écriture collective sur TNI autour de la biographie de Camille Claudel, une professeure de Lettres-Histoire et la professeure documentaliste du Lycée des métiers Gustave Eiffel (Ermont) ont décidé de voir « plus grand » : faire écrire aux 24 élèves de la classe de 1SEN une lettre ouverte à l’Onu pour dénoncer le travail forcé des enfants au xxie siècle, à l’aide de l’outil d’écriture collaborative en ligne Edupad puis du TNI… pour une écriture à huit puis vingt-quatre puis quarante-huit mains !
En amont, les élèves se sont informés sur l’esclavage moderne à travers une étude de documents en EMC, complétée par la lecture du roman Iqbal, un enfant contre l’esclavage de Francesco D’Adamo. Après avoir revu avec Mme Sauvage, la professeure de Lettres-Histoire, les procédés littéraires de dénonciation, ils étaient parés, en termes de connaissances et de méthode d’écriture, pour la phase de rédaction.

édupad élèves

La rédaction s’est déroulée en trois étapes :

  •  Les élèves, encadrés par les deux professeures, ont travaillé pendant trois heures au CDI, en binômes, sur postes informatiques : mise en commun des idées, élaboration d’un plan et amélioration du brouillon en ligne et en simultané sur Edupad, les élèves travaillant alors à quatre sur un même pad. Cet exercice a suscité des réflexions sur les supports d’écriture et les intérêts comparés du papier et du numérique. Les élèves ont par ailleurs bien joué le jeu, retouchant, améliorant et complétant les propositions de leurs camarades sur le pad, et acceptant que leurs propositions soient critiquées et retouchées.
  • A l’issue de ce travail, chaque demi-groupe a sélectionné une lettre qui a ensuite été améliorée en commun avec l’aide des professeures (projection, relecture et corrections effectuées en salle de classe grâce au TNI). Une fois les deux lettres parachevées, un jury au sein de l’établissement a déterminé laquelle des deux lettres ouvertes avait la plus grande force de conviction.
  • Enfin, quelques élèves volontaires se sont réunis dans le cadre de l’AP pour relire et faire les dernières améliorations à la lettre finalement adressée à M. Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations unies.

A l’occasion de cette séquence conjuguant EMC, Lettres et EMI, les élèves ont tenu une variété de rôles qui leur ont permis de suivre le projet sans lassitude : « métier d’élève » avec l’acquisition de connaissances sous des formes variées (documents textuels, iconographiques, statistiques, extraits de documentaire vidéo) ; situation de lecteur ; position d’auteur et d’auteur collectif avec la rédaction de la lettre ouverte via Edupad (étherpad) et le TNI (tableau numérique interactif).
Le résultat obtenu a justifié les nombreuses heures consacrées au projet. Les professeures ont noté chez les élèves une prise de confiance à l’écrit (syntaxe, lexique, figures de style), toutefois encore fragile. L’observation des phrases et des textes en train de se faire, et des élèves en train de les élaborer collectivement, lancer leurs propositions puis revenir dessus pour les affiner, ont été pour elles un succès et les incitent à renouveler ce genre d’expériences.

Le documents ci-dessous contiennent deux des lettres rédigées par les élèves :

Lettre ouverte des élèves Première Bac Pro Systèmes Electroniques Numériques Spécialisés en Eléctro-Domestique et son brouillon
Lettre ouverte des élèves de Première Bac Pro Systèmes Electroniques Numériques spécialisés en Alarme Sécurité Incendie

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Derniers articles RSS

  • Concours « Olympes de la parole » - session 2017-2018

    , par Anne-Lise Dupont

    « Olympes de la parole » est un concours national qui promeut l’égalité et le respect entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes. Il participe pleinement à la mise en œuvre de la Convention interministérielle pour l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif (2013-2018).

  • Escape CDI

    , par Juliette Filiol

    Escape CDI est une expérimentation menée en lycée à partir d’un scénario co-construit par Sophie Gronfier (académie de Dijon) et Juliette Filiol (académie de Versailles), professeures documentalistes, avec la participation de Sandrine Duquenne (académie de Versailles).